REFRAIN
Aller Nique sa race a Tous ces queutards
sur le net, dans la rue, dans les soirées
mémé s’il passent pour des gros tocards
ils s’en battent les burnes tant qu’ils espèrent se les vider

1 – je suis tricard putain j’ai honte
d’faire partie d’la gent masculine
quand les trois quarts ne voient qu’en les gonzs
un quelconque lustrage de pine
Obsédé du cul peut etre bon, mais moi je sais me tenir
Le rapport utérus kékette, non n’est pas raison de vivre

Peut être que tu viens de te faire larguer
Peut être que t’es un p’tit peu frustré
pour compenser tu squatte tinder
soi disant pour trouver l’ ame soeur
Mais quand tu te fera remballer
avec tes mythos et ta gueudra pourrie
Tu les insulteras toutes de tasspé
mais ton égo lui sera détruit

2 – On t’as tous vu, foutre des comm obscènes
aux pouffs qui font du fitt sur insta
téma des culs ca c’est ton domaine
mais les pécho t’y arrive toujours pas

T’es pathétique t’ess pathétique tu fais pitié
t’as pas d’éthique t’as d’éthique tas pas d’éthique j’vais t’étriper
j’enfilerai des talons aiguilles
pour faire des trous dans tes glaouis …

tu t’improvises dragueur
rien que le concept il a chier
continue a faire le forceur
elle t’as dit non pas intéressée
tu te met en mode harceleur
sous la pression, ca peut marcher
tu d’viendras un sale pointeur
Si tu vas au bout de ces idées
De queutard
a violeur
il n’y a qu’un pas
alors dites leur
queutards..
Violeurs,
c’est meme combat