Vu que personne ne fait jamais o grand jamais
attention quand je me fais chier la bite a écrire des textes
profond de philosophie et bien j’ai décidé de faire une chanson pour parler de pets sur un air de Soldat Louis

REFRAIN
Lâcher des caisse ok, ohéhohéhoo
c’est fou c’que ca peut m’faire marrer
les prout, les flatulences les pets,
moi j’ai jamais pigé
le taboo des fesses ohéhoooo

1 – Etre au water ok ohéohého
pas toujours le temps d’aller sur l’trone
vu que tout le monde se rassemble
autour d’un pet qui flambe
Paye ton fire ohéééhooo

2 – c’est naturel ok, ohéohéo
ça fait plaisir aux écolos
mais regarde quand meme les pets des vaches
la couche d’ozone qui s’arrache
pour qu’on puisse bouffer du macdo

3 – repas d’famille ok ohéohéo
se reservir en fayots
conicés du cul devant leur assiette
pendant qu’tu t’laches tu pètes
troue ton slip ohéhooooo

Refrain X2

Lacher des caisses a que j’aime
Lacher des caisses ah que j’aime
Lacher des caisses yeah yeah yes